Listing conséquences réhausse ou bodylift

Transmission /boite/ embrayage , direction,amortisseurs, ressort, suspension ...
Avatar de l’utilisateur
missa
Président de l'association
Messages : 25670
Inscription : 17 avr. 2007, 17:21
Véhicule : Y61bva
Localisation : montbazin dans le sud...
Contact :

Re: Listing conséquences réhausse ou bodylift

Message par missa » 29 janv. 2018, 07:11

macpoy26 a écrit :Perso je suis en attente de la livraison d'un kit SANDKAT pour mon L200.
Bientôt des nouvelles sur le fil de mon post :)
excellent :bien: :bien:

Avatar de l’utilisateur
cripz0062
Quatre-Quatreux
Messages : 269
Inscription : 11 nov. 2017, 21:45
Véhicule : 1990 Nissan D21 simple cab

Re: Listing conséquences réhausse ou bodylift

Message par cripz0062 » 30 janv. 2018, 01:28

DILA a écrit :Le plus simple une fois le +5 posé, lever le véhicule avec le cric jusqu’à décoller la roue et regarder comment est la durite. Si d’origine, elle est suffisamment longue c’est bon mais sinon aïe.
Après cela dépend de l’utilisation du 4x4 : piste, route, tt..... moi je fais essentiellement du raid et par sécurité et parce que les durits de freins ne sont pas des sangles anti débattement et que dans les dunes ou sur la tôle ondulée les mouvements successifs et fréquents des roues provoquent une usure prématurée des flexibles, j’ai changé les durits d’origines par des plus longues et plus résistantes.
Il y'a aussi la déformation en dynamique, avec mon silverado j'ai traversé un caniveau à assez grande vitesse une fois, et mes roues ont touchées des endroits dans mes ailes que même sans les barre de torsions elle n'atteignent pas en levant avec un cric, avec la vitesse, les triangles on jouer sur leur élasticité lors du choc.

Donc pour le raid et la tôle ondulé +1 pour les durites rallongées :)
Mercedes 190E 2.0L moteur HS, Chevrolet K1500 6.5L TD BV HS, Chevrolet Blazer K5 6.2D BV HS, Honda CRM 450, Kawasaki KXF 250

Répondre

Revenir à « Train roulant »