Quel pneu pour bourbier, herbe grasse et piste

Salut tout le monde,

je profite de mon périple sur l’île rouge pour faire une reconnaissance terrain.

là bas, c’est l’hiver austral et bien sûr, les conditions climatiques actuelles ne reflètent pas celles que j’aurais en décembre (été) mais il est intéressant de se confronter aux 2 situations.

Actuellement, c’est l’hiver, température comprise entre 10 et 25C, pluie fine à averses qui détrempent les chemins. Pour l’été, ce sera mon collègue qui se chargera de faire le relevé en décembre.

C’est limite bourbier, avec partie terre glissante et bien sûr herbe bien grasse. Je suppose que tout cela va bien sécher quand il fera 30C 0de moyenne en décembre.

Alors quels pneus et technique adopter en fonction du terrain ? Le KM3 sur le L200 en superselect me semble tout indiqué mais je me trompe peut-être. J’ai du cooper discoverer sur le hilux et je ne suis pas certain que ce soit un bon choix…

Que pouvez vous me conseiller ?

Petite digression, chez ABC (equivalent Bricorama) à Tana, on trouve de tout, bien plus que chez nous pour la mécanique. Et les PU et 4X4, il y en a à la pelle… C’est presque le véhicule normal.

Pour l’annecdote, nous évoluons dans un BT2500, obligé de s’arrêter 2 fois pour refaire les freins av…

Les MUDs sont excellents dans la boue. Le KM3 est évidemment la référence, mais ne néglige pas le NOKIAN ROOKPROOF, même si sont nom laisse supposer qu’il est fait pour les rochers grâce à ses nappes de kevlar sur les flanc (“aramid technology”) il est vraiment à son aise dans le gras. C’est le pneu que moi j’ai choisi. D’ailleurs quand je croise Eric, il dit que c’est un des seuls pneus qu’il a essayé qu’il regrette d’avoir rendu après son essai.

Tu as le comparatif des deux d’éric sur journal4x4 :

Sinon, pour du bourbier de chez bourbier et si quasiment pas d’usage routier, être réfléchir à du MUDMAXs comme le MAXIS TREPADOR. Ici plus de problème de boue, ce sont les pneus les plus performants dans les bourbiers (exception faite des pneus agraire interdit sur route). Par contre ils sont dégueulasse sur route et très lourd, faut donc des moteurs capable des les faire tourner et des transmission costaud pour pas souffrir trop vite.

Ok, je regarderai le nokian.

En revanche à mada, tout est autorisé sur les véhicules, il ne faut pas avoir notre approche européenne des choses, idem pour le fonctionnement des entreprises, c’est très cool.

Quelques PUs

On est pris dans un bouchon dans un mini bus), j’ai le temps…

Cardiaques s’abstenir

Prix du diesel : 3400 ar (avec un taux de change à 1 euro pour 4200 ar, je vous laisse faire la conversion, mais c’est moins de 1 euro / litre) et c’est la crise. Bon, pas sûr que certains moteurs modernes européens apprécieraient la qualité…

Les bouchons malgaches n’ont rien à envier aux bouchons parisiens, 500m en 35min…

En fait c’est la fête nationale le 26, il y a beaucoup plus de monde qu’à l’accoutumé.

Photo génial

mais pour ta demande et tu commences a me connaitre :beers:

La taille …???

Je resterai bien sur 235 85 16, ça donne un peu plus de hauteur sous le pont.

1L de hammerite à moins de 17 euros…
vraiment des pigeons en France nous sommes

Oui bonne taille attention au passage de roue

FALKEN WILDPEAK M/T01 235/85R16 120 Q

Ok, merci pour la ref.

On te voit bientôt au marathon de Paris avec ton genou bionique ? Attention, cela peut être considéré comme du dopage :slightly_smiling_face:

Bon, c’est la fin du voyage (business), retour ce soir sur Paris…

Vue de Tananarive

Pas fâché de rentrer.

Il ne faut pas se faire de fausses idées sur Mada : pauvreté, saleté, infrastructures déficientes, pollution, sécurité (oui, vous avez bien vu sur la photo, la police est armée avec des kalachnikovs et pas des 9mm) ce n’est absolument pas un pays de rêve.

En revanche, si vous cherchez un peu d’aventure, c’est parfait mais il vaut mieux être accompagné d’un guide qui connaît parfaitement le pays, toujours pour des questions de sécurité, les dahalo sont une réalité qu’il ne faut surtout pas sous estimer.