Tuto Embrayage D21/D22

TUTO EMBRAYAGE D21

Préparez votre clé a cliquets avec des douilles de 19, 17, 14,12 et 10, clés mixtes plates et bicoudées dans les mêmes dimensions et un cruciforme pour l’habitacle.

Désolé pour les photos, elles ont été prises après le démontage, du coup y’a pas le détail de tout.

Avant d’aller s’attaquer à la boite de vitesse, il y a quelques “bidouilles” à retirer pour se faciliter la tâche, on commence donc par l’habitacle. Il faut retirer le caoutchouc de protection du levier de vitesse…

“Facile”, il suffit de retirer le tapis de sol de l’avant! Quelques clips, les seuils et les sièges, le plastique du levier de frein a main, profitez en pour retirer les vis du frein a main, cela évitera que le cable ne vous gène dessous, ainsi qu’une vis de la cale de pédale d’accélérateur. ( vous pourrez constater la sangle installée pour sécuriser la boite, on y reviendra… )

On peut retirer les vis du tour des leviers de vitesse. J’ai retiré aussi la cage extérieur, cela donne plus d’espace pour reculer la boite.

Après ça on constate qu’il y aura un bon nettoyage à faire!!!

Passons ensuite dessous, pour plus d’aisance, il est nécessaire de retirer les barres de torsion ainsi que la traverse où sont situées les écrous de réglage de celles-ci.

Nous commençons donc par lever le nez du P.U., posez le sur cale, pour libérer les barres de torsion, puis on desserre les contre-écrous, ensuite, perso, j’ai utilisé une clé à choc par le dessous pour aller plus vite en bloquant l’écrou de serrage avec une clé bicoudée. On repère une durite dure qui est tenue sur la traverse, on vire les 2 boulons! On desserre ensuite les 4 boulons de la traverse puis on zig et on zag pour défaire les barres de leurs points d’ancrage à l’avant.

Il serra peut-être nécessaire pour certains de défaire les points d’ancrages, la chose étant sûrement rouillée, on en profitera pour faire un bon nettoyage graissage et peut-être retendre les barres avec un re-crantage.

Une fois cela fait, il reste les arbres de transmissions avant et arrière.Je n’ai défait que les quatres boulons côté boîte de transfert pour celui de l’avant.

je l’ai ensuite laissé pendre.

Pour celui de l’arrière, les 4 boulons côté pont arrière.

Et puis les 2 boulons du palier, l’arbre se retirant sans forcer de la boite de transfert. On en profite pour contrôler l’état du palier et des croisillons, merci.

Profitez-en pour dégager la partie arrière du pot d’échappement, l’un des silents bloc se situe sur la boite de transfert, la partie avant ne gène pas.

On y voit déjà plus clair!!

Maintenant on peut commencer le groupe boîte de vitesses à proprement parler. On repère toutes les durites et les capteurs, et on débranche (normalement 2 durites et 3 capteurs qui sont sur un même câble) !! Il est aussi nécessaire de virer les 2 boulons du récepteur d’embrayage. On peut le laisser pendre à côté, la durite est costaude.

Reste les 2 boulons du démarreur qui se situent côté moteur, celle du dessus est assez simple mais celle du dessous peut vous faire transpirer, je suis passer par le passage de roue pour la défaire avec une clé mixte très plate, en effet le carter d’huile moteur gène. Pour info, mon démarreur est resté collé à la paroi, je l’ai laissé ainsi jusqu’au remontage.

On peut maintenant s’attaquer au tour de boîte, 4 boulons accessibles par le dessous avec de la souplesse, et les 2 boulons du dessus, j’ai pu les défaire en passant par l’habitacle, l’ouverture des leviers de vitesses, avec des rallonges sur la clef à cliquets (2 grandes rallonges minimum).

Bon, maintenant il faut soutenir la boîte avant qu’elle ne nous tombe dessus si vous ne l’avez pas fait avant!! Je travaille dans une fosse, donc j’ai utilisé un verrin de fosse, simple. J’ai aussi mis une sangle par l’intérieur en sécurité. Il m’a aussi fallu un cric rouleur que j’ai placé sur la traverse côté conducteur pour éviter que la boite ne tourne. Sans fosse, il faudrait 2 crics rouleurs à prendre au bout des traverse ou peut-être juste un cric moto, certains l’ont fait!!

On défait les 4 boulons de la traverse et la boite est libre!!!

Le vérin de fosse étant placé sous la traverse, le tout est pas trop mal équilibré d’avant en arrière, du coup on se contente de tirer prudemment sur le vérin pour reculer la boite en s’aidant au début avec un pied de biche pour décoincer la boîte.

J’ai pu reculer la boîte d’une vingtaine de centimètres, voire plus, ce qui me donne largement accès à l’embrayage. On défait les 6 boulons, en tournant le volant moteur pour accéder à tous les boulons ( dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ) on n’oublie pas de défaire la butée de la fourchette si elle ne tombe pas toute seule et voilà, les pièces sont dans les mains!!! Du coup, je mesure, et j’achète le bon embrayage!! Il s’agit du 225 mm pour moi, ayant un P.U. de 1993, j’avais le choix entre le 225 et le 240mm.

Au remontage, pas de soucis particulier, on utilise un centreur, on en chie pour remettre cette foutue butée d’embrayage et on replace le tout sans forcer comme papa dans maman, délicatement puis on termine par un coup sec! A savoir qu’avec un cric de fosse c’était vraiment facile, même tout seul, car on peut facilement jouer sur la bascule du tout et sur la hauteur!!

Ah, si, les barres de torsion… Je conseille de les marquer au démontage pour remettre les mêmes réglages.

Pour les enfiler, juste desserrer les points d’ancrage puis un coup de WD40 dans les puits et on tape doucement au marteau au bout de la barre et tenant la traverse jusqu’à ce qu’elle aussi, s’enfile dans son emplacement. Encore une fois, le cric de fosse est utile là aussi, pour maintenir la traverse, ou juste un cric pour ceux qui n’ont pas de fosse.

Voilà!! bon courage!!!

Bon à savoir : je pense que ce tuto est valable pour pas mal de véhicules, d21 et d22 peut importe les moteurs, y compris les terranos et mavericks ou la différence essentielle réside dans les suspensions.

1 « J'aime »

Merci du retour d informations :pray::wink: