HILUX 100% électrique

Oui, chaque marque, chaque modèle a parfois de salle série. J’ai l’exemple d’un pote qui à mis près de 6 mois avant de pouvoir rouler avec son raptor neuf à cause de problèmes de frein. Mon avis (perso) se repose sur plusieurs constat français ou étranger et sur le fait que je suis dans une structure avec près de 80 vhl électriques (à la louche) et que c’est pas folichon en comparaison avec un bon thermique.

Et l’avantage des thermiques (pas trop récent) c’est qu’on peut encore faire beaucoup de choses nous même, que ce soit des modifucations ou des réparation. Les électriques, on ne peut même pas toucher au capot donc totalement dépendent de l’assistance. L’hydrogène serait pas mal mais le cout de production encore trop honéreux et je ne parle même pas de la disponibilité des pompes quasi nulle en France…

Comme tu l’écris : “pas trop récent”.

Je garde précieusement mon Defender 300 Tdi car il n’y a pas d’électronique.

Mais avec mon Revo…

A+

1 « J'aime »

Pour ma part je suis toujours en contact avec des boites avec 850 VE et actuellement l’entretien et les pannes sont largement en dessous des Thermiques … et de plus tous les soirs les véhicules sont de retour a leurs postes (France Espagne Portugal et Italie) Alors qu’avec les thermiques il y avait toujours un truc qui empêché le retour a la base (peur de tomber en panne en retour vers le domicile) … Les charges autour de ce parc a baissé de 19% … Ou il y a un poste qui augmente plus vite choc de carrosserie ??? donc moins de panne moins de carburant mais plus de carrosserie ?

Idem, avec mon revo, il ne faudrait pas que cela soit complexe mais vu mes petites connaissances, j’ai déjà de quoi faire beaucoup.

Comme quoi, tout n’est pas pareil partout… L’hiver dernier j’étais tranquille avec mon hybride en roulant en thermique pendant que les autres devaient prévoir de grosses pauses pour recharger régulièrement.

Mais il est vrai qu’avec 850 VE ça donne un assez bon retour tout de même. Le temps nous dira rapidement ce qu’il en sera…

Sans doute , mais il est important de connaitre les conditions d’utilisation du parc des 850 véhicules . Par exemple pour LA POSTE qui utilise ses VE pour des tournées définies, dont on connait précisément le kilométrage , l’itinéraire , les contraintes , c’est parfait : il n’y a pas trop de risque de mauvaises surprises. Par contre pour d’autre emplois, comme commercial, véhicule de secours , forestier ; livraison en milieu rural , libéral ( infirmier, véto…) c’est plus pareil . On peut avoir des imprévus, des urgences, des contraintes de chargement , de température et beaucoup d’autres qui vont affecter les capacités du véhicule. Au pire scénario, un médecin de campagne qui termine sa journée avec une batterie quasi vide et qui reçois un appel d’urgence à 50Km. Il fait comment ?
Pour les services de sécurité idem . Quand un convoi de véhicules légers militaire , police ou pompier part en intervention , personne ne sait comment les choses vont tourner . L’itinéraire peut être rallongé, comme la durée de l’intervention .
Comme on le dit le temps fera l’arbitre .

Oui pour info Arquus il va avoir des vehicule d’intervention rapide electrique pour pénétrer dans les zones a risque …Avantage silence et avec des panneaux solaires on peut faire des point de charge … mais on parle de vehicule d’intervention rapide donc peut de km a faire …
Actuellement il y a du Hybride

https://www.arquus-defense.com/fr/newsroom/actualites/la-fin-du-moteur-combustion-pour-les-vehicules-militaires

C’est là qu’on se dit que Tesla devrait penser à changer son pool designer :face_with_raised_eyebrow:

Sinon sans revenir sur le côté technique , j’ai trouvé l’article en lien assez “humoristique” .
Morceaux choisis :
“A l’aune du projet des « EcoCamps » prévus d’ici 2025 et de la transition énergétique des camps militaires qui s’initie au sein de nos armées,”
“Les moteurs utilisés par Arquus sont déjà prédisposés pour les bio-carburants ce qui constitue un premier pas vers la réduction des émissions de C02”

Je dois avouer qu’entendre parler d’écocamps ou de réduction de CO2 par des types qui sont susceptibles de nucléariser la planète , de balancer des tonnes de bouts de ferraille, de plomb et déchets en tout genre , d’uranium appauvri , de produit chimique et de réduire des zones entières en champs de labours en tuant tout ce qui y vit , ça me fait sourire jaune
Mais je crois qu’on en est plus à une contradiction près . :crazy_face:

1 « J'aime »

C’est ce qu’on doit appeler la guerre propre. :rofl:

Je connais plutôt cette deuxième partie, celle des imprévues et des contraintes d’où mon grand scepticisme…